Actualité2020-06-09T13:39:26+01:00

EDITO

EDITO – Ghislaine Estiévenart

Bilan d’une année pas comme les autres…

Nombreux sont ceux qui me disent que mon année de gouvernorat aura été marquée d’événements peu ordinaires. Commencée sous des auspices peu favorables faits d’incertitude et d’urgence, elle se termine à l’aune du Covid 19.

Que faut-il en penser?

Dans la case « réalisé » notre district peut cocher sa participation aux grandes campagnes de début d’année (Cap 48, Warmste Week, Banques Alimentaires, Viva for Life) avec le succès habituel et même un peu meilleur, nos clubs ont été à la rencontre des seniors au moment de Noël avec une très belle action Christmas at Homes, le rôle de la LCIF a été mis en avant par une campagne d’information et une activité de fundraising, et surtout nous avons apporté notre pierre à l’édifice de la lutte contre le coronavirus tant au niveau du district que dans le chef de nombreux clubs par l’achat de matériel de protection, de matériel éducatif et des aides financières à Médecins du Monde, aux hôpitaux et à des partenaires en difficultés.

Parmi les autres points positifs il faut noter le dialogue constructif qui a permis à la « troïka » (gouverneur et vice-gouverneurs) de travailler dans un esprit de continuité en posant des jalons dans les domaines de la communication, de la formation, de la gestion des effectifs et du soutien à la LCIF pour des plans à plus long terme. Les clubs qui ont pu être visités avant le confinement l’ont été et des contacts (visioconférence, entretien téléphonique ou autre) ont été établis avec les autres, ce qui a permis d’établir une fiche signalétique pour chaque club au profit des équipes à venir.

Toutes les réunions de cabinet ont été tenues, soit sous forme de réunion physique soit par visioconférence gardant ainsi le contact avec les responsables de commission et les présidents de zone.

Nous avons également pu présenter une bonne candidate au concours national des Young Ambassador Awards qui a pu se tenir par visioconférence.

L’administration du district n’en a pour autant pas été oubliée avec la création (enfin) d’une ASBL et la mise à jour concomitante des statuts du district.

Enfin, et ceci est loin d’être anodin, l’année se termine par la demande de charte pour le premier Specialty Club.

Bien évidemment, l’épidémie de coronavirus a par ailleurs causé maintes frustrations, le concours des affiches de la paix a tourné court malgré l’implication des clubs inscrits, les échanges et camp des jeunes ont dû être annulés, les actions de dépistage du diabète prévues ont été reportées.

Nous avons dû aussi renoncer à participer aux 20 KM de Bruxelles, annulés eux aussi, mais avons développé un outil électronique qui permettra d’inscrire dorénavant les participants aux manifestations de ce type incluant le paiement.

Le congrès du district n’a pas pu avoir lieu mais nous avons organisé des élections par voie électronique qui ont permis une participation massive des votants et comptons lors d’une assemblée générale de notre ASBL prévue le 17 octobre prochain, donner la parole à ceux qui auraient été invités à s’exprimer au moment du congrès prévu le 23 mai.

C’est également le 17 octobre que j’aurai l’occasion de remercier tous ceux qui se sont impliqués tant au niveau du district que dans les clubs afin d’assurer la pérennité au cours de cette année extraordinaire. Ils m’ont donné l’énergie nécessaire pour mener ma tâche à bien en dépit des obstacles.

Il me reste à souhaiter au gouverneur élu et à son équipe, une année sereine au cours de laquelle ils pourront dérouler sans encombre les plans qu’ils ont préparés.

Ghislaine Estiévenart

LC Bruxelles Aurore

Gouverneur 2019-2020

ACTUALITES DU DISTRICT

ACTUALITES DES CLUBS