Actualité2019-10-12T09:43:28+00:00

EDITO

EDITO de Ghislaine Estiévenart – Gouverneur faisant fonction

Septembre est de retour : c’est la rentrée … et le vrai démarrage de l’année Lions même si en théorie elle a commencé à la fin de la convention internationale. 

Septembre et octobre vont se passer sous le signe de Cap 48. Le 7 septembre nous étions à l’accueil de la rando-moto à Walhain, et les 5 et 12 octobre les Lions, parmi 15.000 bénévoles, se mobiliseront pour vendre des post-it (vous trouverez les détails plus loin dans ce District News). De nombreuses activités sportives parrainées, du sponsoring d’une centaine d’entreprises, des subsides des pouvoirs publics et des dons individuels viendront accroître le montant récolté. Le 13 octobre une soirée de clôture animée par Kev Adams, largement diffusée par la RTBF, permettra de faire le bilan de cette opération.

Pourquoi nous mobiliser pour Cap 48 ? En Belgique 15% de la population est touchée par un handicap, soit plus d’1,6 millions de personnes. Pour 80% d’entre elles, celui-ci est survenu en cours de vie.

Grâce au financement, Cap 48 encourage les initiatives favorisant l’inclusion des personnes handicapées et des jeunes en difficulté (45.000 mineurs sont concernés).

La nouvelle pochette de post-it Cap 48 a cette année été confectionnée au sein d’entreprises de travail adapté (ETA). Ces entreprises ont pour mission sociale l’inclusion des personnes en situation de handicap et veillent à réunir les conditions de travail permettant d’exercer une activité professionnelle à leur mesure.

Les plus petits reconnaîtront quant à eux aisément le bonhomme poilu illustrant la nouvelle pochette de post-it ; le dessinateur Pierre Bailly a accepté de la décorer avec son personnage de BD “Petit Poilu”.

La récolte 2018 a permis de financer 167 projets. Nous en retiendrons 3 : la recherche médicale sur la polyarthrite (516 patients bénéficient d’un suivi précoce et grâce à cela restent en rémission pour 70% d’entre eux après 36 mois), l’école pour tous (14 écoles et 2 cursus de promotion sociale ont été rendus accessibles, 10 classes inclusives ont été créées), 

Cap sur le sport (3 coachs handisportifs ont été engagés au sein de 3 centres de réadaptation, 51 chaises multisports et handbikes ont été fournis aux centres, 46 séances handisportives sont organisées chaque semaine, 450 personnes ont pu tester ou poursuivre une activité sportive depuis le début du projet). Plus de détails sur les projets financés peuvent être trouvés sur le site www.cap48.be. 

Les informations reprises dans cet éditorial proviennent largement du dossier de presse élaboré par Cap 48. 


“Pourquoi nous mobiliser pour Cap 48 ? En Belgique 15% de la population est touchée par un handicap, soit plus d’1,6 millions de personnes.” 


Dans nos prochaines éditions nous vous parlerons des collectes pour les banques alimentaires, d’un défi au profit de Viva for Life, des Rode Neuzen (vente de Schtroumpfs au nez rouge, action soutenue par VTM, Q-Music et Belfius en faveur de projets pour les jeunes), de Christmas at Homes et des actions de sensibilisation au diabète, sans oublier bien évidemment la Lions Clubs International Foundation (LCIF).

Ghislaine Estiévenart
LC Bruxelles Aurore
Gouverneur faisant fonction

ACTUALITES DU DISTRICT

ACTUALITES DES CLUBS