Tribune libre : Pourquoi nos service-clubs déclinent et comment changer cela ? (3/3)

 

Pourquoi nos service-clubs déclinent et comment changer cela ? (3/3)

Par Marc Allaer, Président de la zone C51 – Librement inspiré de l’article de Michael Brand, Rotary Club Oregon City, OR.

Aidez-les à voir le monde différemment

Les conférences TED sont devenues l’étalon-or parmi les jeunes professionnels car ces sessions stimulent les pensées et l’imagination des adeptes, tout en stimulant leur capacité à identifier et à résoudre les problèmes de façon créative. Les gens gravitent dans des endroits où se trouvent d’autres personnes qui éveillent leur curiosité, les incitent à penser et à apprendre, et favorisent l’ouverture à de nouvelles idées et solutions de rechange inspirantes.

Bien que nous ne puissions pas être en mesure de réserver des conférenciers de haut niveau, nous pouvons envisager de modifier les formats de réunion. Que diriez-vous de discussions facilitées autour d’un problème sociétal urgent? Que diriez-vous d’exercices réflexifs qui engagent les membres à réfléchir profondément sur un sujet?

Ces ingrédients sont essentiels pour créer un environnement où les gens sont prêts à investir leur temps. La stimulation intellectuelle est définie comme encourageant l’innovation et la créativité, ainsi que la pensée critique et la résolution de problèmes. La stimulation intellectuelle implique d’éveiller les pensées et l’imagination des condisciples, ainsi que de stimuler leur capacité à identifier et à résoudre les problèmes de façon créative

Les gens aiment les environnements qui éveillent leur curiosité, les incitent à penser et à apprendre, et encouragent l’ouverture à de nouvelles idées et alternatives. Ces éléments sont essentiels pour attirer les générations émergentes et assurer ainsi le succès du club.

Laissez-les vous repenser

Ce n’est pas «Venez faire ce que nous faisons», c’est «Que voulez-vous faire?» Notre club peut-il être un incubateur pour les jeunes créatifs afin de développer des façons nouvelles et intéressantes d’aborder nos problèmes traditionnels?

Un aspect des générations émergentes est leur désir d’avoir un impact immédiat. Cela signifie qu’ils n’attendront pas 5 ans avant d’être élus président du comité de collecte de fonds avant de voir leurs idées en action. Si cela n’arrive pas tout de suite, là, maintenant, ils s’en iront.

Victor Hwang dans son livre, The Rainforest, note métaphoriquement que la plupart d’entre nous ont été formés pour gérer les fermes. Par cela, il signifie que notre approche de tout est que nous savons ce que nous voulons cultiver, savoir quand planter les graines, planter en ligne droite, tuer tout ce qui ressemble à une mauvaise herbe, savoir quand récolter et anticiper grossièrement notre rendement. La forêt tropicale, par comparaison, est un environnement chaotique où toutes sortes de mutations génétiques ont lieu et tout ressemble à une mauvaise herbe.

Le point de vue de Hwang est que nous avons besoin de plus de forêts tropicales. Mais cela signifie abandonner une certaine mesure de contrôle. Pas toujours facile quand nous avons 60-80-100 ans de tradition derrière nous. Pourtant, en permettant aux leaders émergents de réinventer notre club, nous pouvons nous diriger vers un chemin pour assurer notre survie.

Inventer l’avenir

Les service-clubs sont une innovation américaine qui a évolué pour devenir une institution mondiale. Bien que dynamique à travers le monde, la perte d’adhérents aux États-Unis représente une perte de capital social et d’engagement civique. Aujourd’hui, les membres potentiels sont limités par le manque de temps. En outre, ils peuvent percevoir un manque d’utilité à une organisation dont le prestige et la vitalité sont remis en question. Il est impératif de réinventer, d’inventer à nouveau. Cela peut impliquer de passer le flambeau et de permettre à une nouvelle génération de leaders de réinventer nos clubs en fonction de leurs besoins.

L’alternative peut être l’insignifiance et l’obscurité.

 

2018-12-18T00:27:43+00:0017/12/2018|