Après la Canne Blanche, l’Oreille Blanche

Il y a, en Belgique, 1 million de sourds et malentendants. De plus en plus de personnes jeunes sont concernées.

Le déficit auditif entraîne une perte d’intelligibilité de la communication. Toute la vie sociale, familiale et professionnelle est impactée, ainsi que l’image de soi. Ces personnes malentendantes ont une appréhension à aller vers les autres ce qui aboutit progressivement à un isolement social.

Il ne faut pas croire que les appareils auditifs sont la panacée même s’ils sont souvent indispensables. Ils sont d’abord très onéreux et surtout ils ne restituent absolument pas le niveau d’audition originel.

Pourquoi les autres ne sont-ils pas attentifs ? Parce que tout simplement, c’est un handicap invisible.

D’où l’idée de rendre ce handicap visible à l’aide d’une petite Oreille Blanche® sous forme d’un insigne accroché au revers d’un vêtement. Cet insigne envoie le message suivant aux entendants : 

‘ Je suis malentendant(e), merci de me parler un peu plus fort, en me regardant, en articulant et sans cacher votre bouche ”

La rencontre chaleureuse, en mai 2017, d’Eric      BENOIT, actuel Gouverneur 2018-2019 District 112C, avec l’inventeur français de cette petite oreille blanche, Jean Pierre Montaufier a montré la véritable volonté du Gouverneur d’œuvrer pour soulager ce handicap.

Les clubs Lions qui désirent aider les handicapés auditifs peuvent commander des oreilles blanches auprès de l’association “Insigne pour s’entendre”. Tous les renseignements utiles sont sur le site :

 www.loreilleblanche.fr 

2019-05-20T08:57:15+00:0020/5/2019|