An important day in May

Le mois de mai est, par excellence, le mois où s’éveille la nature : les arbres sont en fleurs, l’herbe des pelouses      repousse, beaucoup d’espèces animales renouvellent leurs générations… Il est donc logique que l’ONU ait choisi le 22 mai comme date pour la Journée mondiale de la biodiversité.

Mais la nature, elle se mérite. Sans passer pour un écolo, force est de reconnaître que la gestion de notre environnement est un défi majeur pour notre temps. Ce n’est pas pour rien que les instances du Lions Club International ont choisi ce thème comme une des 5 grandes causes mondiales à défendre. Car un meilleur environnement, c’est non seulement protéger la planète, mais c’est aussi éradiquer la pauvreté et garantir la prospérité de tous.

Finalement, quoi de plus normal ?  L’altruisme est la raison d’être de toute ONG, et de la nôtre en particulier. Or, l’économiste Jacques Attali considère que la société de demain la plus probable, mais aussi la plus aboutie, est précisément une société altruiste (Jacques Attali, « Histoire de la modernité »), en particulier à l’égard des générations futures. On retrouve d’ailleurs déjà aujourd’hui cet altruisme « dans la microfinance, dans le commerce équitable, dans les fonds socialement responsables, dans la prise de conscience par les entreprises de leurs responsabilités sociales et écologiques ».

Alors, qu’attendons-nous ? Dans nos clubs, que faisons-nous pour nous opposer à la dégradation de notre environnement et rendre notre société plus solidaire ? Avouons-le, pas grand-chose. Sans doute, parce que nous ne sommes pas (encore) tous convaincus de l’urgence du combat. Sans doute aussi, parce que nous ne savons pas comment le mener. Pourtant, à y réfléchir, des possibilités existent. Dans la foulée de l’action de ramassage des déchets organisée par le District en Forêt de Soignes, il y a deux ans, le club Brussel Graaf van Vlaenderen continue chaque année à consacrer une matinée à cette activité salutaire dans le bois du  Laerbeek à Jette. 


“Au niveau du district, nous avons décidé de compenser les émissions de CO2” 


Le recyclage d’objets usagés ou périmés, comme les lunettes que nous collectons pour Médico, témoigne aussi d’une bonne philosophie « altruiste ». Au niveau du district, nous avons décidé de compenser les émissions de CO2 provoquées par les repas et les déplacements des réunions de cabinet en finançant une plantation d’arbres à Madagascar. Mais il est aussi possible de planter des arbres en Belgique, comme le font certains clubs… Ou d’aider des projets de développement durable dans des pays africains… Etc.

Il n’est pas nécessaire d’être aussi militant que la lauréate du district 112C des Young Ambassadors Awards, la remarquable Youna Marette, baptisée par un journal suisse comme la “Greta belge” et que vous aurez l’occasion de rencontrer à notre Convention du 18 mai, pour être sensibilisé et participer à cette noble cause.

Votre gouverneur
Eric BENOIT

2019-05-20T08:24:32+00:0020/5/2019|