A l’occasion de la récente visite de notre Présidente Internationale en Belgique, le Conseil des Gouverneurs a eu l’honneur d’être invité à déjeuner par le Vice-Premier Ministre Alexander De Croo. Le rendez-vous, moins d’un mois avant la Journée Internationale de la femme (le 8 mars), n’était pas le fruit du hasard. En effet, le ministre est connu pour être un fervent adepte de l’égalité entre les hommes et les femmes, ambition partagée par Gudrun Yngvadottir, dont le programme « New Voices » vise à augmenter le rôle de ces dernières au sein du lionisme.

Dans son livre « Le siècle de la femme », le Ministre explique qu’  « une croissance économique longue et durable n’est possible que si l’on fait le meilleur usage possible de tout le talent disponible : celui des hommes et des femmes » (p.17). Ce raisonnement s’applique également à notre service club.

En termes de leadership, de nombreuses études démontrent qu’ « il existe une forte corrélation entre la présence de femmes au sommet de la hiérarchie d’une entreprise et les performances de celle-ci » (p.156).

Pourquoi penser qu’il en va différemment pour notre association ?

Pour arriver progressivement à ce double objectif, le programme « New Voices » invite chaque district à mettre en avant les histoires positives concernant les femmes Lions, tant il est vrai qu’ « ordinairement, ce sont les hommes qui se chargent de faire le tri de ce qui a sa place dans l’Histoire (…).  80% des biographies sur Wikipédia concernent des hommes » (p.55). C’est la raison pour laquelle, nous publions depuis 3 mois dans le District News, des interviews de femmes remarquables oeuvrant dans nos clubs, qui se sont distinguées en matière de service, de recrutement, de marketing et de leadership.

A la convention du district, d’autres (jeunes) femmes Lions auront également l’occasion de présenter leur travail social. Notre district peut être fier de leurs contributions à toutes.

Dès lors, pour ceux qui hésiteraient encore, et malgré les a priori de certains clubs dits traditionnels, malgré le fait que notre district score mieux en termes de proportions de femmes que le reste du pays (22% contre 14%), ouvrons-nous à la présence des femmes : encourageons la création de nouveaux clubs féminins ou mixtes, acceptons le principe de la valeur ajoutée potentielle des femmes comme nouvelles membres dans nos clubs existants. C’est à ce prix aussi que le Lions pourra retrouver sa croissance

Votre gouverneur

Eric BENOIT